Glossaire - Résultat

Termes trouvés


Rappel des critères :

Lettre

Résultat :

Terme

Famille

Epoque

Description

Notes

Photos

Tabard / Tabar  armure,vêtement    Le tabar ou tabard est une sorte de toge que l'on revêtait au dessus de l'armure, à l'époque médiévale. Il servait autant à montrer sa fortune, en fonction de la matière qui le composait, que ses armoiries, brodées sur l'avant et l'arrière du tabar.
Surtout flottant, court, ouvert en rond pour passer la tête et fendu sur les côtés avec mancherons en forme d'ailerons. Les hérauts sous le nom de "dalmatique" le portent couvert d'armoiries. (15ème). 
   
Tabellion  vocabulaire    Officier public faisant fonction de notaire dans les juridictions subalternes     
Tabernacle  religieux,architecture    Du latin tabernaculum ; désigne la tente des juifs de l'Antiquité .
Tente où étaient enfermés l'Arche d'alliance et les objets sacrés, avant la construction du temple de Jérusalem.
Petite armoire fermant à clé, qui occupe le milieu de l'autel d'une église et contient le ciboire c'est à dire le vase sacré en forme de coupe, où l'on conserve les hosties consacrées pour la communion.
Sorte de petite armoire placée au milieu, en arrière d'un autel, renferme le Saint Sacrement. 
chrétien, juif   
Tabernacle  religieux    Petit coffre précieux, signe de la présence du Christ, où sont conservées les hosties consacrées. Il est signalé par une petite lumière rouge.   Chrétien  Eglise, elements architecturaux
Table à tréteaux  divers    Mettre la table : Dans les châteaux médiévaux, il n'y avait pas de table fixe. Quand venait l'heure de manger, il fallait réellement "mettre la table", c'est à dire poser les grandes planches de bois sur des tréteaux..
 
  Repas medieval
Table d'autel  architecture        Illustration 17 - Autel avec retable
Table d'harmonie  musique    planche plus ou moins fine constituant la partie supérieure de la caisse de résonance. Elle supporte le chevalet qui lui transmet la vibration des cordes.     
tables (les)  objet    Nom donné au jeu de tric-trac, jacquet, backgammon.     
Tablette  divers    petite planche de bois qui est creusée pour recevoir une pellicule de cire sur laquelle on peut réécrire indéfiniment. Elle est munie d'un manche sur un de ses côtés, pour que les enfants puissent la tenir, et d'un trou avec un cordon de l'autre côté, pour que les enfants la portent autour du cou ou accrochée à leur ceinture.     
Tablier  architecture    Plancher de circulation d'un pont.     
Tablier  vocabulaire    nappe     
Tabou  religieux    Le célèbre capitaine James Cook entendit le mot tabou pour la première fois en 1777, dans l'île de Touga, au cours de son troisième voyage dans le Pacifique. Le terme est la transcription phonique du polynésien tapu. Le mot désignait des objets, des lieux ou des personnes dont il fallait se détourner ou ne pas s'approcher, en raison de leur caractère sacré, ou simplement socialement mis à l'écart.
A l'origine, le tabou n'est pas spécifiquement religieux ni uniquement négatif. En Polynésie, les mécanismes du pouvoir du chef reposaient largement sur le tabou touchant sa personne, ses actes. La puissance du chef se mesurait à son pouvoir d'imposer ces tabous et à la gravité des sanctions en cas de transgression.
L'usage du mot, en Occident, a rapidement évolué pour désigner l'ensemble des rites négatifs et des interdits de caractère religieux. L'anthropologue anglais William Robertson Smith, à la fin du 19e siècle, classe les tabous en deux catégories ceux qui concernent le pur et l'impur; ceux qui touchent au sacré. Il y voyait un signe de l'évolution de la superstition vers la religion.
James G. Frazer (1854-1941), un collaborateur de Robertson Smith, peaufine cette théorie évolutionniste dans son livre The Golden Bough, a study in magic arid religion (1890), traduit sous le titre Le rameau d'or.
Les travaux de Sigmund Freud, notamment son livre Totem et tabou, ont le mérite de proposer un système d'explication global du tabou, avec l'aide de la psychanalyse. Pour lui, les tabous s'opposent à la liberté de jouissance, de mouvement et de communication d'une société. Ils forment ainsi un code législatif d'interdits qui permettent la vie sociale. Le tabou, selon Freud, trouve sa source dans la petite enfance, lorsque les parents ou la société opposent leurs premières interdictions aux désirs les plus intenses de l'enfant (par exemple, le toucher). Mais le désir violent se déplace sur d'autres objets, et l'interdit suit. Ainsi le psychanalyste explique-t-il les domaines extrêmement variés voire surprenants vers lesquels se portent les tabous. Le désir de transgresser l'interdit persiste, et le tabou est le signe de l'ambivalence entre le respect de la loi et le désir de désobéissance. Les tabous ont donc bien pour objet le contrôle social et l'on ne doit pas s'étonner de les retrouver dans les sociétés modernes.
Gérard DESMEOT

 
   
Tabour  musique    Nom ancien du Tambour
 
   
Tacon  vocabulaire    petite pièce d'étoffe ou de cuir     
Tael / Taes  mesure    vaut 1000 caches. Monnaies chinoises en argent. 1 tael paie le pain pendant 6 mois ou permet d'avoir un serviteur pendant 1 mois.     
Tagmata  divers    troupes d'élite stationnées à Constantinople, constituées de mercenaires slaves ou normands et chargées de la défense de l'empereur et des opérations de conquête. .     
Taille  divers    Pour les monnaie, correspond indirectement au poids car elle permet de calculer la quantité de pièces qui seront "taillées" dans une unité pondérale de métal appelé « marc ».     
Taille  impôt    Impôt prélevé par le seigneur en vertu de ses droits sur les ressources de ses hommes. Il devient annuel à partir du 12e siècle.
Impôt en argent prélevé par le seigneur sur ses tenanciers (non fixe au départ, puis annuel). Rendue royale en 1440.
En 1287, à l'occasion du sacre du roi, un sculpteur de pierre paie pour la taille 106 sous.
En 1292, à Paris, 15200 contribuables paient la taille. En sont exemptés les nobles ou les ecclésiastiques, ou ceux qui bénéficient d'une excemption particulière.
La plus forte taxe est payée par Gandoufle le Lombard : 114 Livres 10 Sous.
Les plus faibles sont de 12 deniers.
Auberi le charpentier : 1 sou
Guillaume le cordonier : 1 sou
Robert le couvreur : 1 sou
Gefroy, entrepreneur : 1 livre 4 sous
Symon de Bayne, entrepreneur : 2 livres 8 sous
Jehan Pasquier le macon : 1 sou
Marguerite la mortelliere : 1 sou
Richard le mortellier : 2 sous
Robert le mortellier : 3 sous
Vincent le mortellier : 5 sous
Guerin le mortellier : 1 livre
Pierre le mortellier : 2 livres
Raoul, platrier : 1 sou
Symon, platrier : 2 sous
Ysabel, platriere : 3 sous
Roger, platrier : 4 sous
Houdee, platriere : 5 sous
Colin, platrier : 6 sous
Jehan, platrier : 8 sous
Henri, platrier : 10 sous
Jehan, platrier : 12 sous
Mestre Yves, platrier : 16 sous
Raoul, platrier : 3 livres 10 sous
Dame Marie, la platriere et 2 enfants : 4 livres 12 sous
(ces 2 derniers doivent etre proprietaires de carriere de gypse)
Guillaume de Laingny, potier : 1 sou
Roger le tailleur de pierre : 16 sous
sa dame : 5 sous
Raoul le tapissier : 1 sou
Symon le verrier : 1 sou
vers 1300, à Paris un petit artisan : 2 sols, un boucher : 8 à 60 sols
La taille est le principal impot du territoire français au 15eme siècle.
En 1460 : 1.200.000 ecus
En 1483 : 3.900.000 ecus Terrage : autre nom du Champort
 
   
Taille  vocabulaire  15-16ème siècle  “(XIIe). Par opposition. à la pointe. Tranchant de l'épée, du sabre, qui sert à tailler” d'après le Petit Robert (5e sens du mot). Le mot désigne aussi un coup d'épée fauchant, dit coup de taille, par opposition à un coup perforant dit coup d'estoc.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Tailloir  architecture    (ou abaque) plateau carré ou polygonal qui couronne le chapiteau d'une colonne    Illustration 09 - Arcs et piliers
Puy en Velay - Portail
Talc (Toile de)  vêtement    12-13ème, toile très fine     
Talemelier  métier  MA  Boulanger     
Talent antique  mesure    Mesure de poids. Vaut 26 kg     
talevas  armure    Ancien terme militaire. Grand bouclier carré, employé dans le combat à pied. Un grand écu pointu à deux pans     
talevassier  vocabulaire    Un guerrier pilleur, dévastateur, vivant de rapines.
Soldat armé du bouclier appelé talevas".
Fanfaron, hardi seulement s'il est bien couvert (Renaissance).
 
   
Talit  religieux    Châle dont les hommes se couvrent pendant la prière.  Juif   
Talmud  religieux    Mot hébreu signifiant étude. Compilation doctrinale qui renferme la Mishna* augmentée des réflexions de rabbins* de plusieurs générations. Les deux versions principales en sont le Talmud de Jérusalem (clos vers 400) et le Talmud de Babylone, achevé au VIe siècle.
Compi1ation de l'enseignement rabbinique antérieure au Ve siècle, comprenant la mise en forme de la tradition orale qui interprète la loi de Moïse et les commentaires de la partie historique de la Bible. Il constitue, après la Bible, la base de tout l'enseignement religïeux juif. 
Juif   
Taloche  armure    Petit bouclier     
Talweg  vocabulaire    Ligne imaginaire qui joint les points les plus bas d'une vallée et suivant laquelle s'écoule les eaux.     
Tamboulineur  divers    joueur de tambour     
Tambour  architecture    Assise ronde en pierre qui entre dans la composition du fût d'une colonne.    Cruas - Abbatiale
Tambour  musique         
Tambour de porte  architecture    Sas, généralement en menuiserie, construit aux dépens de l'espace intérieur, derrière une porte, pour éviter les courants d'air.    tambour de porte
Tambour plat  musique    Similaire au bendhir d'Afrique du Nord. Il est souvent représenté joué avec des baguettes.
 
   
Tambourin  musique  11ème (dès le)      Tambourin
Tambourin (1)
Tambourin (2)
Tambours (de colonne)  architecture    Pierres cylindriques de section circulaire, polygonale ou polylobée qui, superposées, composent le fût d'une colonne, d'un pilier, ou le noyau d'un escalier à vis.     
Tanakh  religieux    Bible hébraïque, acronyme formé des initiales des trois parties qui la composent : Torah* (Pentateuque*) , Neviim (Prophètes), et Kétouvim (Hagiographes).  Juif   
Tangente ou Tirette  musique    pièce de bois ou d'os permettant de raccourcir la longueur des cordes vibrantes de l'organistrum et donc de modifier la hauteur des notes émises. Le clavier de l'organistrum est pourvu de six à huit tangentes, (exceptionnellement douze) qui fonctionnent par translation.     
tanné (couleur)  vocabulaire    roux     
Tapinois (en)  vocabulaire    en se cachant     
Tapis  divers    De Perse     
Tapisserie  divers  13ème  La tapisserie médiévale apparaît au 13ème siècle à Arras et Paris.     
taquinade  vocabulaire  moyen-âge  carte à jouer  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age.   
Targe  armure  12-13-14ème  Petit bouclier; jusqu'aux XII, et XIIIe s. Le terme est synonyme d'écu et de bouclier; à partir du XIVe siècle désigne un écu large et incurvé, aux flancs parfois échancrés.
La targe est un petit bouclier qui se tenait à la main, ou dans des cas beaucoup plus rare, était directement fixé sur le canon d'avant bras gauche si le combattant porte une armure. Le diamètre de la targe est d'au maximun de 40 centimètre de diamètre et est constitué exclusivement de fer et non de bois. 
   
Tarifs de composition pécuniaire  divers    équivalence en argent, montant estimé de l'infraction, du délit que l'on doit payer à la victime ou à sa famille.     
Tartufe  vocabulaire    faux dévot, hypocrite     
Tas de charge  architecture    Disposition particulière, à la naissance d'un arc, par laquelle le joint de lit des claveaux est horizontal sur une ou plusieurs des premières assises et ne devient rayonnant qu'ensuite. Ces assises forment comme une console qui permet aux constructeurs de n'avoir pas besoin de cintre au niveau du tas de charge. Celà leur permet également d'édifier les voûtes ultérieurement, sans refouillement dans le mur, après couverture de l'édifice.
Mode de construction, par empilage des matériaux. 
  tas de charge
Tassel  vêtement  15ème  Pièce de tissu, rectangulaire ou triangulaire, généralement noire, qui cache l'angle du décolleté de la femme (15ème).     
Tassette  armure    Pièce de fer, attachée à la braconnière et couvrant la cuisse. Il ne faut pas la confondre avec le cuissot qui était la pièce d'armure portée directement sur la cuisse. La tassette venait en fait renforcer la protection et faisait partie de l'armure de plates.    Tassette 1
Tassette 2
Taurobole  divers    dans l'Antiquité, sacrifie expiatoire où le prêtre se faisait arroser du sang d'un taureau égorgé.     
Taye  vocabulaire    tante     
Tayon  vocabulaire    oncle     
Tchador  vêtement    Mot persan désignant le voile noir, enveloppant la tête, que portent, notamment en Iran, les musulmanes chiites.     
Téfilin  religieux    « Phylactères », étuis de cuir renfermant des parchemins où sont inscrits des versets bibliques, que les juifs attachent par des lanières sur le front et sur le bras gauche pour la prière.  Juif   
Teinture  vêtement    voir Alun, Brésil, Guède,     
Télonaire  vocabulaire    Fonctionnaire percevant le tonlieu     
Temple  religieux,architecture    Du latin templum. Edifice cultuel élevé à Jérusalem et consacré à Yahvé, dieu d'Israël. (Le Temple construit par Salomon fut détruit au début du VIe siècle avant Jésus Christ et démoli en 70 après Jésus Christ).
Edifice dans lequel les protestants célèbrent leur culte.
Edifice dans lequel les protestants célèbrent leur culte. 
chrétien, juif   
Templette / Templière  vêtement,objet  14-15ème  Décoration faite en métal sur laquelle s'enroulaient les tresses de la chevelure placée au desus des oreilles (voir Coiffure à Templettes).     
Temporel  vocabulaire    Se dit de la totalité des biens fonciers d'une abbaye.     
Tenancier  vocabulaire    Possesseur (mais non propriétaire) d'une tenure.     
tençon  vocabulaire  moyen-âge  querelle  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age.   
Tençon (un)  vocabulaire    une querelle     
Tenure  vocabulaire    Terre concédée par un seigneur qui en garde la propriété éminente. Concession en principe précaire. En pratique constamment héréditaire. Le tenancier doit services, ou cens, et certains droits.

Petite exploitation de 10 à 20 hectares suivant les régions.
 
   
Terra merita  alimentation    Appelé curry de nos jours.  épice   
Terrage  impôt    Prélèvement direct opéré par l'agent du seigneur sur la récolte d'un tenancier, et proportionnel à cette récolte.     
Terrasse  architecture    Terre-plein d'une levée de terre maintenu par un mur de soutènement et bordé par un garde-corps.     
Terrasson  architecture    Versant supérieur, de faible pente, d'une toiture à comble brisé.     
Tertre  vocabulaire    colline     
Teste  vocabulaire    tête     
Teston  mesure  15-16ème siècle  Cette pièce à l'effigie du roi Louis XII était ainsi nommée car elle montrait la “teste” du roi, avec une précision de gravure inégalée jusqu'alors.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Testone  mesure    sous Philibert II, duc de Savoie (1497-1504). Diam. 27mm; 4,71g. Source documents de Mme Colardelle, responsable du musée Dauphinois à Grenoble     
Tête d'anses (couronne d'anses)  divers    Couronne surmontant la cloche et formée de toutes les anses.     
Tetin  vocabulaire    mamelle, tetine  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
tétins  vocabulaire  1180  seins  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age.   
Thalassocratie  divers    Du grec thalassa, «mer», et kratia, «pouvoir politique». Puissance établie sur l'exploitation de la mer (produits et transports).     
Thaler autrichien  mesure    1 thaler autrichien = 101-102 paras. Perse (17eme)     
Thaler hollandais  mesure    1 thaler hollandais en argent = 60 paras. Perse (17eme)     
Thème  divers    â l'origine, au VIIe siècle, province militaire créée pour défendre les frontières de l'Empire Byzantin. Leur importance et leur nombre ne cesseront de croître. Sous Léon VI, ils deviennent les structures essentielles de l'administration byzantine et sont contrôlés par un seul gouverneur, civil et militaire.     
Théocratisme  religieux    Volonté politique d'assujettir la noblesse au clergé et les rois eux-mêmes au seul pape. Le théocratisme se justifie dans la mesure où ceux qui commandent sont alors plus près de Dieu, de sa sagesse, de sa paix, de sa rigueur et de sa miséricorde que des intérêts familiaux des clans nobiliaires nu des intérêts étatiques. Dans les faits, les théocrates comme Innocent III semblent avoir été beaucoup plus près des intérêts temporels de l'église que de la rigueur et de la clémence intemporelles de Dieu. Aussi n'est-il pas trop risqué de dire qu'une véritable théocratie médiévale n'a jamais vraiment existé en Occident (ni ailleurs ?).     
Théodolite  architecture    Instrument de visée moderne servant dans un relevé topographique ou pour une implantation à mesurer des angles horizontaux et verticaux. Cet instrument est aussi utilisé en astronomie.     
Théologie  religieux    Réflexion rationnelle sur les choses divines.     
Thing  divers    Terme nordique. C'était l'assemblée locale détenant les pouvoirs législatifs et judiciaires; elle rassemblait tous les hommes libres.     
Thomiste  religieux    ayant trait aux doctrines de saint Thomas d'Aquin.  Chrétien Catholique   
Thraell  divers    Terme nordique. A priori ce terme désigne un esclave.     
thuriféraire  religieux    Nom masculin.
Ministre servant, clerc ou laïque, qui porte l'encens et l'encensoir dans la liturgie romaine.
Littéraire : Personne qui loue, vante quelqu'un, quelque chose avec excès : Les thuriféraires du pouvoir.
 
   
Tiare papale  religieux,vêtement    Triple couronne du pape  chrétien, catholique  Tiare papale (2)
Tiare papale (3)
Tiare papale
Tierce  religieux    Heure liturgique, vers 9 heures. Deuxième office monastique qui se chante ou se récite à la troisième heure du jour, c'est-à-dire aux alentours de 8 heures.  Chrétien, catholique   
Tierce  vocabulaire  15-16ème siècle  Vers neuf heures du matin (avant la grand-messe). Voir heures.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Tierceron  religieux,architecture    Nervure secondaire d'une voûte gothique.    tierceron
Illustration 06 - Voute a clef pendante
Timbre  divers    Cloche, clochette tintée par un maillet.     
Tiq  religieux    étui de bois à charnières, souvent revêtu de plaques de métal, qui protège le rouleau de la Torah* selon l'usage des juifs d'Orient.  Juif   
Tire-Laine  vocabulaire  15-16ème siècle  Les cordons de la bourse que tiennent souvent les dames, étaient en laine. Quand elles tiraient dessus, la boucle dudit cordon se défaisait et les sous d'or, d'argent ou de billon deviennent accessibles. Les pickpockets des temps passés, sans doute formés par leurs mamans, avaient compris la méthode.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Tirer  vocabulaire    Dans le sens de mouvement : Aller     
Tiretaine  vêtement    Tissu de laine de qualité moyenne.
Mélange de lin et de laine 
   
Tirette ou Tangente  musique    pièce de bois ou d'os permettant de raccourcir la longueur des cordes vibrantes de l'organistrum et donc de modifier la hauteur des notes émises. Le clavier de l'organistrum est pourvu de six à huit tangentes, (exceptionnellement douze) qui fonctionnent par translation.     
Titulature  vocabulaire    Ensemble des titres portés par une personne ou une maison.     
Toaille  divers    serviette     
Tochier  vocabulaire    heurter, frapper     
Toge  vêtement    Au Bas-Empire, vêtement d'apparat officiel de tous les fonctionnaires aux cérémonies publiques.     
Toile blanche de Champagne, ou toile fine de Reims  vêtement    rare et cher au Moyen Age     
Toise  architecture,mesure    Mesure usuelle de longueur. Mesure du Chatelet. Vaut 6 Pieds (1,9488 m)     
Toise  mesure  15-16ème siècle  Avant le système métrique, on mesurait en lieues, toises, pieds, pouces, onces, livres et autres. Ces mesures variaient légèrement d'une région à l'autre. La toise longue de six pieds faisait environ deux mètres.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Toise bretonne  mesure    Mesure usuelle de longueur. Vaut 7,5 Pieds (2,436 m)     
Toise bretonne carrée  mesure    Mesure de surface. Vaut 5,93 m²     
Toise carrée  mesure    Mesure de surface. Vaut 3,79782 m²     
Toise cube  mesure    Mesure de volume usuelle. Vaut 7,4012 m3     
Toison d'Or  vocabulaire    Ordre chevaleresque et nobiliaire créé à Bruges en 1429 par Philippe le Bon , duc de Bourgogne.     
Toit de chaume  architecture    Toit recouvert de paille longue dont on a enlevé le grain.    toit de chaume
Toit de lauzes  architecture    Toit recouvert de pierre travaillée.    toit de lauzes
Tolte  impôt    Droit de "tollir" (prendre), ce dont le seigneur a besoin., autre nom pour la taille.     
Tomate  alimentation  16ème  Apparaît dans la cuisine en France au 16ème siècle     
Tomberel  divers    tombereau à caisse basculante tracté par 4 ou 5 chevaux ou 8 boeufs     
tombier  vocabulaire  1163  tailleur de pierre, spécialiste en gisant  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age.   
Tondre  vocabulaire    amadou servant à allumer le feu     
Tonlieu  impôt    Impôt indirect d'origine romaine concernant le transit des marchandises (droit de péage).
droit sur les marchandises, soit comme droit de passage/douane (pont, fleuve, porte), soit comme droit de vente. 3 marchandises ne sont jamais exemptées du tonlieu : l'or, les chèvres, les serfs et serves. 
   
Tonneau (poids)  mesure    Mesure de poids. Vaut 2000 Livres (977 kg)     
Tonneau (volume)  mesure    Mesure de volume marine. Vaut 1,44 m3     
Tonneau de Colbert  mesure    Mesure de volume. Vaut 1,44 m3     
Tonneau de vin  mesure    Mesure de volume (pour le vin). Mesure du Chatelet. Vaut 2 queues ou 4 poinçons (804 l)     
Tonneau moderne  mesure    Mesure de volume. Vaut 2,83 m3     
Topinambour  alimentation,plante    légume     
Toponyme  vocabulaire    Nom de lieu.     
Toponymie  vocabulaire    Partie de la linguistique qui étudie les noms des lieux (toponymes).     
Toque  vêtement    coiffure constituée d'un fond circulaire ou ovale et d'un rebord     
Torah  religieux    Littéralement « enseignement » ; au sens strict désigne le Pentateuque*, c'est à dire les cinq premiers livres de la Bible* (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome) ; au sens large, la loi juive et son enseignement sous toutes ses formes.  Juif   
Torchis  architecture    Ce mélange de boue, d'argile et de paille hachée (le plus souvent), servait à la construction des murs des dépendances situées dans l'enceinte du château.
On remplaçait parfois la paille hachée par du fumier mélangé à du crin de cheval.
Ce mélange était disposé sur un lattis (assemblage tressé serré de panneaux de bois). Le tout pouvait être recouvert de chaux pour les demeures les plus riches.
Matériau de construction composé de terre grasse et de paille hachée, utilisé comme remplissage. 
  torchis
Tore / Boudin  architecture    Moulure ronde et épaisse. Moulure ronde, demi-cylindrique, qui entoure la base d'une colonne, d'un pilier.     
Tornada  divers    derniers vers d'un poème ou envoi     
Tortil  armure    Sorte de bourrelet constitué d'une torsade de tissu aux émaux de l'écu posée sur le timbre d'un heaume pour cacher la fixation du cimier et des lambrequins.
Cercle de tissu bourrelé en torsades au couleur du seigneur. Il se fixait au sommet du heaume. 
   
Tostée  vocabulaire    boire, plus que de raison / beuverie     
Toster  vocabulaire    griller, rôtir     
Toster (rôtir)  vocabulaire    Faire griller  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Touaille  vocabulaire    Serviette ou torchon.
 
   
touaille  vêtement  12ème  Une pièce de toile qui passe horizontalement devant le menton et est fixé au col, 12ème.
 
   
Tour  architecture    Edifice en pierre ou en bois dont les dimensions verticales sont supérieures aux dimensions horizontales.    tour
Tour d'escalier  architecture    Tour ne contenant seulement qu'un escalier permettant l'accès aux étages d'un autre bâtiment contigu.    tour escalier
Tour de flanquement  architecture    Tour de défense placée en avant d'un angle ou au milieu d'une enceinte afin de protéger les flans d'une enceinte.    tour de flanquement
Tour de guet  architecture    Plutôt réservée aux défenseurs, la tour de guet pouvait aussi être montée par les assiègeants afin de mieux contrôler les mouvements au sein du camp adverse.
Le matériau le plus souvent utilisé était bien entendu le bois, malgré son inflammabilité naturelle. Il fallait donc trouver un compromis entre la distance minimale pour observer et la portée des flèches et autres projectiles. 
  Tour de guet
Tour en amande  architecture    Tour non carré ou ronde mais en forme d'amende.    tour en amande
Tour maîtresse ou donjon  architecture    Edifice qui domine par ses dimensions l'ensemble de l'habitat seigneurial fortifié, elle ne joue pas un rôle défensif, mais c'est un symbole du pouvoir féodal. Elle peut abriter le logis seigneurial.     
Tour porte  architecture    Tour dont le rez-de-chaussée est un passage d'entrée.     
Tour-clocher  architecture        Illustration 03 - Cathedrale gothique
Tourbière  vocabulaire    Marécage acide à sphaignes, hypnes, droseras, etc., où se forme la tourbe.     
Tourelle  architecture    Tour peu développée en plan et qui, de ce fait, n'a pas l'importance d'un corps de bâtiment ; elle se développe sur la hauteur de plusieurs étages. Elle peut être en surplomb.    tourelle
Touret  vêtement    Voile qui recouvre le front.
C'est un bonnet de linge, ayant la forme d'une toque. Il est empesé, fréquemment ondulé ou plissé. Le "touret" s'épingle sur le couvre-chef, composé d'une calotte cylindrique et d'un bandeau qui passe sous le menton. (13ème).
 
  Touret (13eme siecle)
Touret de Col  vêtement    Aussi appelé Gorgerette. Définit tou accessoire couvrant le cou et la gorge, fait de soie, de laine ou de fourure. Il pouvait être plus ou moins décoré.     
Tourmenteor / Tourmenteur  métier,vocabulaire    bourreau     
Tourmenteur  vocabulaire    bourreau  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Tournebride  vocabulaire    auberge à proximité d'un château     
Tourner visage  vocabulaire    Se retourner (pour s'enfuir)     
Trac  vocabulaire    Trace, piste, chemin  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Tranchoir  alimentation    C'est un large morceau de pain rassis, sur lequel on posait les viandes, et que les convives prenaient ensuite avec les doigts. Ils croquaient simultanément dans le pain et la viande.
Parfois aussi la viande était posée sur le pain, à même la table, et on se servait d'un couteau pour en prélever des morceaux, d'où le nom. 
   
Tranchoir  alimentation  15-16ème siècle  “Le mot désignait au Moyen Âge des plaques de métal, des tranches de pain spécialement disposées pour recevoir les viandes” dit le Petit Robert, en somme une tranche de pain large et épaisse.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Transept  religieux,architecture    Partie transversale du plan de l'église, qui coupe la nef principale à la croisée du transept.
Dans une église en croix latine, vaisseau transversal qui sépare le choeur de la nef et forme les bras (croisillons) de la croix. Le transept fut longtemps réservé aux religieux, les fidèles se massant dans la nef. Plus tard, ceux-ci occupèrent les bras du transept, le clergé s'installant dans le choeur agrandi.
Nef transversale coupant la nef principale à angle droit et donnant l'aspect d'une croix. Les chapelles latérales ouvertes sur le choeur ou en avant du choeur peuvent former un faux-transept quand les voûtes des bras (ici les chapelles) sont plus basses que celle de la nef. 
   
Transept  religieux,architecture    Nef transversale séparant le chœur de la nef centrale. Elle donne à l'église un plan en forme de croix.   Chrétien  Eglise, elements architecturaux
Translation  religieux    Les transports de reliques apparaissent au Ve siècle en Occident. Ils permettaient de fonder un sanctuaire qui attirerait les pèlerins  Chrétien   
Trappe  divers    four portatif     
Travail  architecture    Petite construction en bois, couvert d'un toit qui servait à ferrer les boeufs.    travail
Travée  religieux,architecture    Portion de voûte comprise entre deux points d'appui comme des piliers.
(du latin trabs, trabis, poutre). Espace compris entre deux points d'appui d'une construction. On parle aussi de travée de plancher, travée de pont, travée de combles (espace entre deux fermes de charpente). Lorsqu'on parle d'une travée dans une église, cela signifie tout l'espace rectangulaire (ou polygonal, dans un déambulatoire) compris entre les quatre (ou plus) points d'appui de la voûte qu'ils supportent. Espace compris entre deux doubleaux.
Partie de l'église ou portion de voûte délimitée par des supports consécutifs (piliers par exemple ou pour la voûte arcs doubleaux)
Portion de voûte s'étendant entre deux points d'appui ou deux supports consécutifs; portion de la nef allant d'une pile à l'autre.
Partie d'une église comprise entre quatre supports principaux (piliers par exemple ou pour la voûte arcs doubleaux) 
  Illustration 01 - Plan type d'une eglise
Traveler  vocabulaire    voyager     
Travers  vocabulaire    Versant raide d'une colline.     
Traversain (regard)  vocabulaire    regard de travers     
Traverse  vocabulaire    sorte d'entretoise; (fig.) "se mettre à la traverse" : apporter des obstacles     
Trébuchet  arme de siège    Engin de guerre, dont la différence essentielle par rapport aux catapultes est que la force motrice est communiquée par un énorme contrepoids qui (par l'intermédiaire d'un balancier et d'une fronde, dans le cas des trébuchets classiques), peut projeter à 2 ou 300 mètres des boulets (ou des tonneaux de matière incendiaire) de près de cent kilos, capables d'enfoncer des toitures ou, par des coups répétés, de faire écrouler d'épaisses murailles de maçonnerie.

Le trébuchet fait partie des pièces d'artillerie médiévales dites à contrepoids. Introduit en France au courant du XIIe siècle, son utilisation a perduré jusqu'au XVIe siècle.
Son nom vient de l'occitan(langue romaine d'europe) trebucca qui signifie : « qui apporte des ennuis ». Il est fait d'un assemblage liant une verge à un contrepoids articulé appelé aussi huche. À l'autre extrémité était attachée une poche dans laquelle était placé le projectile, généralement un boulet de pierre taillée.

La plus perfectionnée des armes de siège...
Il consiste en un bras de levier muni d'une fronde à un bout, et d'un contrepoids à l'autre. Le contrepoids est rempli de pierres, puis à l'aide d'une poulie, les assaillants abaissent le bras de levier, placent le ou les projectile(s) dans la fronde, et lâchent tout.
Pierres, résine enflammée, chaux vive, cadavres d'animaux (leur putréfaction permettait parfois de répandre des maladies au sein du fort assiégé) ou têtes des prisonniers (pour impressionner) étaient ainsi projetés jusqu'à 300 mètres de distance. 
   
Trébuchet  divers    une balance     
Trech  vocabulaire    Chemin qui conduit au franchissement d'un cours d'eau.     
Tref  objet,divers,vocabulaire    Tente cônique, soutenue par un estace (mât central) et des paissons (piquets)     
Trèfle  plante    plante fourragère (Trèfle commun, Trèfle blanc)     
Treilix  vêtement    tissu cher aux couleurs vives (bleues, rouges ou vertes)     
Treille  vocabulaire    grillage     
Treillis  architecture    Ouvrage décoratif en lames de bois entrecroisées utilisé pour décorer un parement de mur ou pour faire pousser des fleurs grimpantes. Par analogie d'aspect, ce terme sert à désigner aussi, en matière de construction, un ouvrage de charpente, une poutre composée, ou un pont, en bois ou en métal, fait d'éléments entrecroisés assurant sa rigidité et sa résistance.     
Tremessis  mesure    Pièce d'or valant un tiers de sou.     
Trempe  arme    refroidissement brutal d'un acier chauffé au rouge (env. 800°) afin de le durcir.     
Trémuer  vocabulaire    bouleverser     
Trencier  vocabulaire    couper  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Trencier / Tronchier  vocabulaire    trancher, couper     
Trente et un  divers  XVème  Jeu de cartes apparu au milieu du XVe siècle, comparable au black-jack.  Sources : L'ombre du diable, de Hubert de Maximy.   
Trépas  vocabulaire    passage, détroit     
Trépasser  vocabulaire    mourir     
tresche  vocabulaire  1163  danse  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age.   
Trésor  religieux,architecture    Endroit où sont entreposés les biens les plus précieux d'une église.    tresor
Tressoir  vêtement,objet    Coiffe constituée d'une tresse d'or ou de soie ornée d'orfèvrerie.
Un diadème orfévré pour tenir les cheveux, 12ème. 
   
Trêve de Dieu  religieux  11ème  Interdiction de combattre, imposée au 11e siècle par l'Eglise aux belligérants, à certains jours et à certaines périodes du calendrier liturgique.  Chrétien Catholique   
Triangle  musique    Il est toujours représenté avec des anneaux vibratoires jusqu'à la Renaissance.
 
   
Triangle égyptien  architecture    Parfois appelé triangle pythagoricien, ou, improprement, triangle d'or (ce qui crée une confusion avec le rectangle d'or), c'est un triangle très particulier, car ses côtés sont commensurables en nombres entiers, étant dans le rapport 3-4-5, nombres dont, en outre, le total fait douze. Ce triangle permet de vérifier, sur un chantier, un angle droit, et les compagnons utilisent, pour cela, la corde à treize noeuds.     
Triboulé  vocabulaire    tourmenté     
Tribune  architecture        Illustration 02 - Coupe d'une eglise
Illustration 16 - Orgues
Tribunes  religieux,architecture    Galeries surélevées dans les églises (souvent au-dessus des bas-côtés).
Pièce ou galerie placée à l'étage, s'ouvrant sur l'intérieur d'un vaisseau ou constituant par elle-même un demi-étage s'ouvrant sur l'intérieur d'une pièce. 
   
Tric-trac  objet,vocabulaire  8ème  Jeu qui existe déja au 8ème siècle. Jeu se jouant avec des dames et des dés en deux compartiments     
Triens  mesure    pièce d'or mérovingienne et carolingienne, inspirée des byzantins, 1/3 de sou (1,25 gr).     
Triforium  religieux,architecture    Passage situé au-dessus des grandes arcades et ouvrant sur l'intérieur de la nef.
Galerie ouverte, située au-dessus des bas-côtés, et s'étendant sur le pourtour intérieur de la nef d'une église.
Parfois galerie de circulation, parfois simple arcature décorative, le triforium a surtout pour fin d'occuper le mur aveugle correspondant à la pente du toit du collatéral, dans le comble duquel se trouvent fréquemment des demi-arcs contribuant à la stabilité des voûtes. Compte tenu de sa hauteur limitée, il comporte plusieurs baies pour chaque travée.  
  triforium
Illustration 02 - Coupe d'une eglise
Trilobé  religieux,architecture    se dit d'un élément architectural formé de trois arcs de cercle tangents, caractéristique du style gothique     
Trimolecte  divers    rôti puis mis en ragoût     
Trinité  religieux    Doctrine de l'église d'après laquelle il y a en Dieu trois personnes en une seule nature.  Chrétien   
Triple patard  mesure    vaut 3 sols. Monnaie d'argent, en 1612. Duchés de Namur et de Brabant (Belgique).     
Tripot  vocabulaire    machination     
Triptyque  divers    ouvrage de peinture composé de trois panneaux articulés.     
Tristeur  vocabulaire    tristesse  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Tristeusement  vocabulaire    tristement     
Trobad  divers    troubadour en langue d'Oc.     
Trobairitz  divers    féminin de trobar.     
Trobar  divers    LES FORMES DU TROBAR
Par Franc Bardou
Si le trobar est le nom occitan de l'art de troubadours, il ne faudrait pas croire que sous cet unique terme générique se donnent à entendre un seul style, un seul genre littéraire et lyrique. Il existe plus de 70 formes différentes de trobar, et l'on pourrait à bon droit parler « des trobars ». II n'y a pas ici lieu de livrer une liste complète de toutes ces subtiles nuances mais nous pouvons au moins en définir les grandes lignes.
Le versus
Le versus, poème médiéval de langue latine, désigne à la fois ce qui est vrai, et ce sillon que l'araire - équivalent occitan de la charrue - trace dans la terre du labour. Le vers est le premier nom occitan que les troubadours aient utilisé pour désigner leurs poèmes. Ils traçaient dans la terre de leur langue et de leur coeur un sillon qu'ils voulaient définir comme un chemin vers la vérité. Il faut aussi savoir qu'un poème occitan médiéval sans musique est comme un peuple sans sa langue et comme une vièle sans corde: une oeuvre inachevée, un objet mutilé. Comme à peu près toute la musique de l'époque romane - chrétienne, juive, mozarabe, musulmane, persane, indienne... -, la musique d'un vers est modale et son enseignement est donc oral et traditionnel. Sa notation souvent tardive, n'est seulement qu'indicative. Elle se présente sous forme de neumes. Il manque donc aux interprètes modernes une transmission traditionnelle orale et vivante pour pouvoir chanter la Fin 'Amor selon les règles de cet art noble. Pour le vers, par exemple, le fleuve mélodique varie de la source au terme de l'interprétation seule la couleur modale, à la fois musicale et émotionnelle, se maintient d'un bout à l'autre. Aucune notation n'en rend compte de manière satisfaisante Historiquement, c'est dommage. Maiartistiquement, c'est logique: comment noter, sans la trahir, une musique modale, fonctionnant sur des règles très strictes d'improvisation !
La canso
Dans l'histoire littéraire occitane. c'est très vite la forme canso (chanson) qui vient remplacer le vers. Elle correspond à l'oeuvre lyrique amoureuse par excellence. À la différence du vers, d'une cobla (strophe), l'autre, la canso conserve à peu près le même thème mélodique, sur fond modal bien entendu. La canso est de loin la forme la plus noble et la plus importante de la poésie occitane médiévale. Une canso comprend généralement cinq à sept coblas de sept à huit vers (au sens actuel du terme) rythmés et rimés. La métrique, pour chaque canso, se devait d'être inventée, nouvelle. Il y a donc des genres fixes, mais pas de formes fixes. La rime aide surtout à la mémorisation orale des poèmes. De même que le système musical modal, le rythme des phrases, chargé de toute sa symbolique intuitive, confère un ton sacré à ces oeuvres cependant profanes. Ce lieu de paradoxe est le domicile élu de toute l'érotique des troubadours. L'instauration de dialogues, réels on fictifs, entre poètes ou autres, définissent plusieurs genres : la tenso est le genre le plus commun ; le partimen ou joc partit, est un dialogue bien réel où le premier intervenant engage à la fois la dispute et la métrique du dialogue rimé. Les disputes traitent de l'amour bien sûr, mais aussi de la politique, de la religion, ou du Trobar lui-même. Dans une même perspective critique d'art, nous pouvons également citer le genre Ensenhamens de joglars, qui désigne des poèmes didactiques destinés à former les joglars (les jongleurs) à l'art d'interpréter le Trobar.
Les autres formes de Trobar
Mais il serait réducteur de ne considérer que le grand chant d'amour dans la poésie occitane médiévale. Un autre genre, qui dépendait de la canso quant à sa forme (et s'en trouvait sirven, serviteur) reste le sirventès, poème satirique politique et religieux. Ce genre devient particulièrement important à partir du moment où l'église du XIIIe siècle et les seigneurs de langue française imposent ensemble une autorité politique et morale intraitable sur l'Occitanie, conduisant la civilisation médiévale du Trobar à une lente et inexorable sclérose, puis à la mort et à l'oubli.
Le planh, poème de circonstance, constitue au contraire l'éloge d'un seigneur qui vient de mourir.
Les albas et les pastorelas sont des formes issues - et très raffinées - de la poésie populaire. Les dansas, baladas et autres estampidas sont autant de genres destinés à un chant d'amour étroitement lié à la danse.
Comment enfin ne pas évoquer les devinalhs : Poèmes de l'absurde ou de l'Infini irréductible à la raison humaine, ces vers et cansos au fond si particulier sont à rapprocher selon certains du nihilisme le plus actuel. Selon nous, c'est aller un peu vite en besogne, car des textes théologiques fort sages, fort savants, d'époque romane ou même ultérieurs, décrivent en latin, hébreux, arabe ou persan, avec l'humour en moins, les mêmes sortes de paradoxe inacceptable à la raison, pour tenter d'exprimer en quoi consiste le Divin au seuil de l'entendement humain. Mais dans ce domaine - qui tient indiscutablement de l'invérifiable - restons vigilants : les vendeurs de vérités toutes faites, freudiens, nihilistes, ésotéristes, sont légions.
   
Trobar plan  divers    poésie ouverte, simple, non cryptée     
Trompe  architecture    Arc d'angle permettant de passer du carré à l'octogone et de soutenir une coupole.
Section de voûte formant saillie et supportant la poussée verticale d'un élément de construction en encorbellement dans chaque angle d'une tour carrée; arcs diagonaux tendus en biais dans les angles d'une tour carrée : les quatre trompes d'angle permettent de passer du plan carré au plan octogonal (2).
 
  Illustration 14 - Coupole sur trompes
Trompe  musique    Voir Cor     
Trompette  musique    Le plus souvent droite, elle n'a pas beaucoup changée depuis l'Antiquité.
 
   
Trop d'iteux  vocabulaire  15-16ème siècle  Gens dont il y a trop. Merci Lagarde et Michard, de nous avoir, fait apprécier la bataille des fouaciers et des bergers, merci surtout à maître Rabelais auteur de morceaux d'anthologie.  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
Troppelet  vocabulaire    petite troupe     
Trou de boulin  architecture    Trou ou encastrement taillé dans un mur et destiné à recevoir une poutre.     
Troubadour  vocabulaire  12-13ème  Artiste complet, auteur-interprète, « trouveur » de vers et de musique.
Poète lyrique des 12e et 13e siècles composant dans une des langues d'oc des oeuvres de formes diverses (chanson etc.) destinées à être chantées.
Poète lyrique des 12e et 13e siècles composant dans une des langues d'oc des oeuvres de formes diverses (chanson etc.) destinées à être chantées. 
  troubadour
Troubadour et jongleur  divers    Tandis que les troubadours étaient des créateurs, des auteurs compositeurs prestigieux, parfois missionnés diplomatiquement auprès des seigneurs occitans, parfois même des conseillers de ces derniers, lorsqu'ils n'avaient pas eux-mêmes des responsabilités politiques à assumer au rang nobiliaire qui pouvait être le leur, les jongleurs quant à eux n'étaient que des interprètes, des itinérants du spectacle devant se faire valoir dans les nombreuses cours d'Occitanie, de Piémont, de Lombardie, de Catalogne, d'Aragon, de Castille, de Navarre, de Galice et du Portugal, de France, d'Angleterre. C'est dans les cours ibériques que les artistes occitans purent le plus probablement communiquer et « jongler » avec des confrères et consoeurs musulmans et juifs, avec des chrétiens mozarabes capables de transmettre les idées fortes de la lyrique érotique andalouse, et ce dès avant l'invention occitane du Trobar. S'ils jouissaient d'un prestige très inégal, troubadours et jongleurs partageaient cependant une même culture générale, sérieuse et approfondie, passant par beaucoup de mémorisation et de transmission orale.    troubadour
Trouiller  vocabulaire    avoir peur     
Trousse  divers    association des éléments hétérogènes que sont les barres de fer et d'acier.     
Trouvère  vocabulaire    Troubadour en langue d'Oïl. Poète lyrique de langue d'oïl aux 12e et 13e siècle.     
Truage  vocabulaire    tribut     
Truand  vocabulaire  10-18ème  (Argot) Malandrin, Désigne tout individu de la pègre. A l'origine le mot viendrait du celte Tryan qui désignait un vagabond se livrant à la mendicité.      
Truandaille  vocabulaire    canaille, voyou, ramassis de truands     
Truche  vocabulaire  15-16ème siècle  La truche et l'argot étaient les guildes des mendiants des temps passés. L'argot serait plutôt citadin et la truche, rurale. Elles seraient composées de colporteurs, de mendiants itinérants, de putains vagabondes, d'étudiants (escoliers) allant sans le sou de ville en ville, de clercs et de prêtres sans bénéfices, de moines défroqués, etc. Ces guildes, réelles ou fantasmées, peuplent les romans picaresques d'antan et incarnent plus la peur des bonnes gens que les marginaux d'alors. Truche comme hubin, sabouleux, malingreux perdurent dans la vie courante sous forme de patronyme. Hommage soit rendu ici à Gérémek et à son livre, Les Enfants de Caïn (Flammarion, collection Champs).  Source : Les loups du Mardi Gras, de Hubert de Maximy, édition Hors Commerce 2005   
trucquoise  vocabulaire    tenaille  Trouvé sur le site http://www.medieval-moyen-age   
Trucquoises  objet,vocabulaire    tenailles     
Truffe  vêtement    Aussi appelée Truffeau. Bourrelets de cheveux postiches qui constituaient les hautes coiffures de la fin du 14ème siècle et du 15ème siècle.     
Truffeau  vêtement    Aussi appelée Truffe. Bourrelets de cheveux postiches qui constituaient les hautes coiffures de la fin du 14ème siècle et du 15ème siècle.     
Trumeau  religieux,architecture    Pilier divisant en deux le portail pour soulager le linteau. Pilier supportant en son milieu le linteau d'un portail.
Portion de mur entre deux baies, fenêtres ou portes. En particulier, on désigne notamment ainsi le pilier, souvent sculpté, qui, dans un grand portail d'église, supporte en son milieu le linteau, sous le tympan, en divisant l'ouverture en deux parties égales. 
  trumeau (2)
trumeau
Illustration 08 - Portail
Trusquin  architecture    (du wallon cruskin, petite croix, de l'allemand kreuz). Instrument de menuisier ou de charpentier composé d'une tige perpendiculaire à un plateau à travers lequel elle peut coulisser et qu'on fait courir sur le bord qui est le guide à suivre. Cet instrument sert à tracer des lignes parallèles à un bord dressé.     
Truste  vocabulaire    Garde privée du roi mérovingien, composée de ses antrustions, ils lui prêtent serment de fidélité. Les nobles possèdent aussi une suite armée.     
Tudieu  vocabulaire    expression     
Tuile  architecture    Plaquette de terre cuite, de forme variable, pour couvrir les maisons, les bâtiments.    tuile
Tunique  vêtement        Tunique de pretre
Tupin  objet,vocabulaire    pot de terre     
Turcopoles  divers    mercenaires turcs attachés aux services de Byzance.     
Tut par  divers    tout à fait     
Tympan  religieux,architecture    Espace compris entre le linteau et l'archivolte d'un portail.
Paroi de remplage diminuant par le haut l'ouverture d'une baie. Le tympan est généralement plein et dans le même matériau que l'embrasure.
Partie d'un portail d'église située entre le linteau qui surplombe la porte et l'arc qui supporte le poids du mur. C'est la place de choix pour les grandes compositions iconographiques (Christ en majesté, Glorification de la Vierge, Jugement dernier...). Les grands tympans sont parfois divisés en plusieurs "registres" horizontaux. Les voussures de l'arc qui encadre le tympan sont souvent ornées en relation avec le thème du tympan. 
  tympan (2)
tympan
Illustration 08 - Portail
Puy en Velay - Portail
Tympanon  musique    Instrument très semblable aux psaltérions, la différence essentielle est la technique des mailloches très visible dans l'iconographie. Il sera employé jusqu'au XVIIIe siècle. L'Europe centrale et le Moyen Orient en ont gardé de nombreuses formes : cymbalum, santur...
 
   

Nouvelle requête
Retour