Alphonse X le sage (Tolède, 1221 — Séville, 1284)
Alphonse X le sage (Tolède, 1221 — Séville, 1284) Alphonse X le sage

Alphonse X le Sage ou le Savant (en espagnol, Alfonso X el Sabio) , roi de Castille et León (1252-1284) et roi des Romains (1257-1273).
Né le 23 novembre 1221, à Tolède dans le palais de Galiana, il est le fils de Ferdinand III (1199-1252), roi de Castille (1217-1252) et de León (1230-1252) et d’Élisabeth de Souabe (1205-1235), fille de Philippe de Souabe, roi des Romains (1198-1208).
Élevé dans le nord de la province de Burgos, il garda toujours une grande affection pour la vieille capitale wisigothique.
À seize ans, il est aux côtés de son père dans la conquête de l’Andalousie. Il épouse en 1249 Violante d’Aragon (es), la fille du roi d’Aragon, Jacques Ier le Conquérant. En 1252, il monte sur le trône de Castille, et se trouve très vite confronté à la tentation impériale1.
Il porte également, de 1257 à 1273, durant un des interrègnes du saint Empire romain germanique le titre de roi des Romains, sans jamais être sacré empereur.
Son fils aîné Ferdinand de la Cerda étant mort prématurément en 1275, il fut contraint de léguer sa couronne de Castille à son deuxième fils Sanche IV le Brave (lequel avait pourtant été en révolte contre son père), et cela au détriment des droits des fils de Ferdinand.

Alfonso X el Sabio & A X Ajedrez.jpg Alfonso X el Sabio.jpg

Retour