FRANCE, TARN, ALBI, PALAIS DE LA BERBIE



Albi, palais de la Berbie

Armoiries Albi, Palais de la Berbie Armoiries

Édifié du XIIIe siècle au XIVe siècle, cet ancien palais épiscopal porte un nom dérivé de l'occitan bisbia qui signifie « évêché ». Son architecture militaire est fondée sur la défense passive par une extraordinaire hauteur et épaisseur des murs. Le palais de la Berbie symbolise le pouvoir des évêques dans un contexte de tension avec les Albigeois.
Il est remanié une première fois à la Renaissance par l'évêque Louis d'Amboise, avant que les prélats des siècles suivants ne l'aménagent en palais d'agrément. Les multiples salles voûtées d'ogives, les salons, les terrasses et jardins classiques servent aujourd'hui de cadre à l'oeuvre du peintre albigeois, Henri de Toulouse-Lautrec.

Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec naît à Albi à l'hôtel du Bosc en 1864 dans une famille issue de la haute noblesse.
Une pathologie osseuse congénitale l'écarte d'une vie tracée de grand hobereau de province, pour placer le dessin au coeur de sa vie. Installé à Montmartre, il devient le peintre des bals populaires, des filles de joie, des artistes de cabaret.
Mais il est avant tout l'un des plus remarquables portraitistes et retranscrit sans concession le caractère humain dans ses oeuvres. Après sa mort en 1901, sa mère ayant essuyé le refus du Louvre, lègue quelques années plus tard, les oeuvres de son fils à la ville d'Albi.

Le musée

Riche d'une collection remarquable d'oeuvres d'Henri de Toulouse-Lautrec et d'un fonds d'art moderne qui propose un parcours artistique depuis la fin du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle, le musée d'Albi est engagé dans un projet ambitieux d'extension et de restructuration muséographique.
Durant les différentes phases du chantier, les collections Toulouse-Lautrec sont redéployées. Jusqu'à la fin des travaux, les visiteurs peuvent parcourir le début du nouveau circuit dans les salles médiévales voûtées d'ogives récemment aménagées : rencontre avec Henri de Toulouse-Lautrec à travers les portraits peints par ses amis (Vuillard, Anquetin, ...), découverte des oeuvres de jeunesse et des études évoquant les premières étapes de sa formation, approche thématique de son oeuvre dans deux salles consacrées aux portraits de ses proches et aux maisons closes.



[ page 1 ] [ page 2 ]

Albi, Ancien palais episcopal de la Berbie et les jardins suspendus
Albi, Ancien palais episcopal de la Berbie et les jardins suspendus.jpg
Albi, Cite episcopale, Passage (1)
Albi, Cite episcopale, Passage (1).jpg
Albi, Cite episcopale, Passage (2)
Albi, Cite episcopale, Passage (2).jpg
Albi, Palais de la Berbie (01)
Albi, Palais de la Berbie (01).jpg
Albi, Palais de la Berbie (02)
Albi, Palais de la Berbie (02).jpg
Albi, Palais de la Berbie (03)
Albi, Palais de la Berbie (03).jpg
Albi, Palais de la Berbie (04)
Albi, Palais de la Berbie (04).jpg
Albi, Palais de la Berbie (05)
Albi, Palais de la Berbie (05).jpg
Albi, Palais de la Berbie (06)
Albi, Palais de la Berbie (06).jpg
Albi, Palais de la Berbie (07)
Albi, Palais de la Berbie (07).jpg
Albi, Palais de la Berbie (08)
Albi, Palais de la Berbie (08).jpg
Albi, Palais de la Berbie (09)
Albi, Palais de la Berbie (09).jpg
Albi, Palais de la Berbie (10)
Albi, Palais de la Berbie (10).jpg
Albi, Palais de la Berbie (11)
Albi, Palais de la Berbie (11).jpg
Albi, Palais de la Berbie (12)
Albi, Palais de la Berbie (12).jpg
Albi, Palais de la Berbie (13)
Albi, Palais de la Berbie (13).jpg
Albi, Palais de la Berbie (14)
Albi, Palais de la Berbie (14).jpg
Albi, Palais de la Berbie (15)
Albi, Palais de la Berbie (15).jpg
Albi, Palais de la Berbie (16)
Albi, Palais de la Berbie (16).jpg
Albi, Palais de la Berbie (17)
Albi, Palais de la Berbie (17).jpg
[ page 1 ] [ page 2 ]

Retour