FRANCE,_AIN,_PEROUGES



Pérouges (01)
Pérouges dans l'Ain

Perouges (01).jpg

Situation

Enfermée dans ses doubles murailles, avec ses rues sinueuses bordées d'échoppes d'artisans et de maisons à colombage, Pérouges est la ville médiévale par excellence, ensemble unique en France et de renommée internationale.
Très ancienne cité fortifiée sur un promontoire du plateau de la Dombes, dominant le confluent de l'Ain et du Rhône, est à 35 km de Lyon sur la route de Genève.
Avec sa campagne avoisinante, Pérouges reste le témoignage de ces sites bienheureux où l'oeuvre humaine s'intègre à la nature. Ici tout est simple, humble, les vieilles maisons aux pierres chaudes sont des demeures d'artisans, de marchands et de gens de la terre. Pérouges avec ses nombreuses ressources archéologiques, culturelles (expositions diverses), artisanales (relieur, potier, fonderie, artiste peintre, tourneur sur bois...) et gastronomiques (galettes et vins régionaux Cerdon, Montagnieu...) offre un séjour varié et reposant.
Dans les environs d'autres curiosités et sites sont à découvrir châteaux des Allymes, de Chazey, de Sainte-Julie, grottes de La Balme et du Cerdon, Crémieu et le Val d'Amby, la Chartreuse de Porte, église et cloître d'Ambronay, Ars, les étangs de la Dombes, le parc ornithologique de Villars-les-Dombes, Châtillon-sur-Chalaronne, collégiale et apothicairerie de Montluel, Bourg-en-Bresse et l'église de Brou. Enfin, il existe également de nombreuses activités de loisirs: cinéma et discothèque, pêche, chasse, baignade et canotage, hippisme, aviation, tir sportif, terrains de sports et campings.

Histoire

Une tour romaine a précédé la création de Pérouges, d'où une légende s'est établie voulant que la cité ait été fondée par une colonie gauloise venant de Pérugia en Italie.
Pendant la période féodale, au XIIe siècle, fut construit un château et les remparts ceinturèrent le haut de la colline délimitant la cité actuelle.
Pérouges connut une grande prospérité du XIIIe au XVIIe siècle grâce au tissage de la toile de chanvre. Les souverains du Dauphiné et de la Savoie se le disputant, le village fut l'objet de nombreux sièges dont celui de 1468.
D'un passé sans grande aventure, on peut retenir parmi les multiples changements de nationalité au cours des XIVe, XVe et XVIe siècle que Pérouges fut dauphinoise en 1300, savoyarde en 1345, française en 1601.
Le siège de 1468 reste le fait d'armes, commémoré par une inscription sur la Porte d'En-Bas. Toutes les places fortes de la région avaient cédé devant les Dauphinois, alliés de Louis XI, seule Pérouges n'avait pas été prise. Le Duc de Savoie, pour remercier ses bons sujets, les dispensa d'impôts pendant 20 ans. Le village qui était hors les murs et probablement ravagé, par représailles, se reconstruisit sur la colline, à l'abri des remparts.
La grande majorité des maisons que l'on admire aujourd'hui, l'ordonnance des rues et des places datent de cette période de prospérité. Un essor artisanal (tissage, viticulture) et commercial s'ensuivit. L'église fut achevée à cette époque.
La période révolutionnaire est particulièrement active. L'arbre de la Liberté, planté en 1792, magnifie la place de la Halle.
Par la suite, la richesse de Pérouges déclina peu à peu jusqu'aux années 1910-1920 où le village, tombé de 1500 à 90 habitants, faillit disparaître. Au début du XXe siècle, Pérouges menaçant d'être en partie démolie, le Comité de Défense et de Conservation du Vieux Pérouges est créé en 1911. Depuis la restauration de la Cité s'est poursuivie grâce à des initiatives publiques et privées.


Perouges (01) - plan.jpg



Visite

De la rue des Rondes à l'arbre de la liberté La rue des Rondes fait le tour du bourg, vieille rue encore pavée des gros galets fournis par les eaux de l'Ain, et que partage la rigole centrale prévue pour l'écoulement des pluies. La rue du Prince, autrefois rue principale, abrite en particulier la belle maison des princes de Savoie ; celle-ci comprend une cour intérieure où fut reconstitué un jardin typiquement médiéval avec carré potager, carré médicinal et carré d'amour... La place de la Halle est le coeur de Pérouges : son Ostellerie, sans doute l'une des auberges du Moyen Age les mieux conservées de France, est remarquable (fenêtres à meneaux, colombage, grandes salles aux cheminées monumentales, galerie gothique...). Au centre de la place fut planté en 1792 "l'arbre de la Liberté" - un tilleul aujourd'hui splendide - en signe de ralliement à la Révolution française.
A l'abri du temps !
Abondamment restauré, Pérouges n'est cependant ni une ville-musée, ni une ville morte grâce à la volonté de ceux qui y firent renaître l'artisanat d'autrefois. Tisserands, relieurs ou potiers travaillent dans leurs échoppes, sous les yeux des touristes qui peuvent ensuite se restaurer à l'auberge. Pérouges a simplement traversé les siècles, survivance médiévale en plein XXe siècle.
Principaux éléments d'architecture médiévale Arcades en anse de panier (échoppes) ; fenêtres à meneaux ; colombages ; étages en encorbellement.



[ page 1 ] [ page 2 ] [ page 3 ]

Perouges, Blason
Perouges, Blason.png
Perouges, Eglise, Clocher
Perouges, Eglise, Clocher.jpg
Perouges, Fenetre medievale (1)
Perouges, Fenetre medievale (1).jpg
Perouges, Fenetre medievale (2)
Perouges, Fenetre medievale (2).jpg
Perouges, Fenetre medievale (3)
Perouges, Fenetre medievale (3).jpg
Perouges, Fenetre medievale (4)
Perouges, Fenetre medievale (4).jpg
Perouges, Maison (1)
Perouges, Maison (1).jpg
Perouges, Maison (2)
Perouges, Maison (2).jpg
Perouges, Maison (3)
Perouges, Maison (3).jpg
Perouges, Maison E Herriot
Perouges, Maison E Herriot.jpg
Perouges, Maison a porte de bois (1)
Perouges, Maison a porte de bois (1).jpg
Perouges, Maison a porte de bois (2)
Perouges, Maison a porte de bois (2).jpg
Perouges, Maison a porte de bois, Fenetre medievale
Perouges, Maison a porte de bois, Fenetre medievale.jpg
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (1)
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (1).jpg
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (2)
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (2).jpg
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (3)
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (3).jpg
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (4)
Perouges, Maison a porte de bois, Porte (4).jpg
Perouges, Maison de tisserand
Perouges, Maison de tisserand.jpg
Perouges, Maison du Sergent de Justice, Tour (1)
Perouges, Maison du Sergent de Justice, Tour (1).jpg
Perouges, Maison du Sergent de Justice, Tour (2)
Perouges, Maison du Sergent de Justice, Tour (2).jpg
[ page 1 ] [ page 2 ] [ page 3 ]

Retour